Prieuré Sainte-Marie-Madeleine à Jette


Du côté de Sainte-Marie-Madeleine
À partir de juillet 2022, suite au départ de la Communauté des Frères de Saint-Jean, notre Évêque à demandé à l'Unité pastorale de reprendre la gestion de l'église.

Changement d'horaire des messes à partir de septembre : 
En semaine
Messe à 18h00 : lundi, mardi, mercredi (bilingue Fr/Nl), jeudi, vendredi 
Le week-end
Samedi à 18h00 : messe anticipée bilingue (Fr/Nl) 
Dimanche à 11h30 : messe et à 18h30 : messe 
 
Adoration eucharistique : le mercredi à 17h15 et le vendredi à 17h30 
 
Confessions : Mardi : 16h00 – 17h00. Mercredi : 17h15 – 17h45. Jeudi : 16h00 – 17h00. Vendredi : 17h30 – 17h55 .


Présentation
Construit en 1903 d’après les plans de Georges Dhaeyer, cet ensemble est typique du néogothique, style dont l’architecte fut d’ailleurs l’un des représentants les plus importants en région bruxelloise. Inaugurée en 1904 (elle fut consacrée le 10 octobre 1905), l’église en briques rouges présente un plan en croix latine à trois nefs. A l’allure sobre de l’extérieur répond un intérieur couvert de voûtes d’ogives et éclairé par de riches vitraux polychromes. L’église communique directement avec le couvent, un bâtiment de trois niveaux et de plan carré articulé autour d’un jardin intérieur. L’oratoire présente un intéressant travail d’ébénisterie (bancs de prière, lambris, tribune). Typique des jardins religieux de la fin du XIXe siècle, le jardin conventuel de plan rectangulaire est limité en son pourtour par des massifs ornementaux surmontés d’alignements d’arbres parmi lesquels certains exemplaires remarquables par leur taille (marronniers, tilleuls de Hollande et bouleau verruqueux). Il compte en outre des topiaires d’ifs, un bouleau de l’Himalaya ainsi qu’une fabrique représentant une grotte à deux niveaux où se niche une statue polychrome de la Vierge.

Orgue de tribune néogothique de Petrus Stevens (1880)
Cet orgue a été construit à l’origine pour l’église de la Madeleine située au centre de Bruxelles. Il a été déplacé vers la nouvelle église de Jette en prévision de la destruction de l’ancienne église qui, finalement, est restée intacte et a été pourvue d’un nouvel orgue. Sa destruction avait été envisagée dans le cadre des travaux de la jonction Nord-Midi. Ceci explique aussi que deux églises ont été consacrées à la même sainte. 
Il semblerait que l’instrument soit construit en ayant inclus un ancien sommier de Van Bever. Le type de mécanique et de registres qui existait encore jusqu’en 1997 n’aurait pas été celui de Petrus Stevens, selon M. Casteels. 
Rénovation début 1950 : les mécaniques de l’orgue ont été ôtées au profit de commandes électriques. Toutefois ces travaux ne semblent pas achevés vu les places vides aux claviers comme au pédalier pour des commandes électriques à installer (combinaisons ou pistons).

Ce lieu a été le couvent des Rédemptoristes à Jette, puis à leurs départs, celui des Frères de Saint-Jean de 2010 à juin 2022.
Statue de Notre Dame du Suffrage
L'église abrite cette remarquable statue du XVe siècle.
Vous trouverez son histoire de l'article de Gérard van Haeperen à télécharger ici.

Groupes locaux


Les Frères de Saint Jean vont quitter Jette 
Les Frères de Saint Jean ont annoncé la fermeture de leur prieuré à Jette, en région bruxelloise. Cette décision, accueillie « avec tristesse » par l’archidiocèse de Malines-Bruxelles, fait suite à une réorganisation au sein de la Congrégation. Les Frères étaient présents à Bruxelles depuis 2010. 
Les Frères de Saint-Jean du prieuré Saint-Madeleine à Jette 
 
La fermeture de leur prieuré Sainte-madeleine de Jette a été annoncée ce mardi 4 janvier, en fin de journée, par les Frères de Saint Jean. Cette décision fait suite à « la nécessité d’une réorganisation de leurs effectifs dans la Congrégation, liée à une politique de décentralisation et aux départs de frères« , précise le communiqué publié par les Frères. 
 
En 2020, le Prieur général et le Chapitre général de la Congrégation avait décidé la fermeture de six prieurés apostoliques dont un dans leur « proprovince Europe Nord », dont fait partie la Belgique. Un « discernement difficile » a donc dû être opéré au sein du Chapitre provincial, ce qui a abouti, en décembre dernier, à la décision de fermer définitivement le prieuré de Jette. Cette fermeture sera effective au cours de l’été 2022. 
 
La mission des Frères de Saint Jean avait commencé à Jette en 2010, à la suite du départ des Pères Rédemptoristes qui avaient fondé le couvent de la Madeleine en 1903. Cette mission consistait principalement en l’animation spirituelle de l’église conventuelle, l’accompagnement des personnes, la formation, l’accueil de groupes dans le prieuré. Certains Frères étaient également impliqués dans le service de l’Eglise locale et dans d’autres groupes et mouvements. 
 
« Les frères du prieuré de Jette ont accueilli la décision de la fermeture avec tristesse : ils aiment ce lieu, cette ville et cette Eglise locale et auraient voulu continuer à s’y investir dans l’avenir« , exprime le communiqué. Durant les mois qui restent jusqu’à leur départ définitif, les Frères vont « continuer leur mission et collaborer notamment à la démarche synodale » en cours dans l’archidiocèse de Malines-Bruxelles. 
 
L’archevêché « a également accueilli cette décision avec tristesse« , note encore le communiqué. « Les Frères de Saint Jean avaient au fil des années bien trouvé leur place dans l’Eglise, spécialement à l’ouest de Bruxelles. » L’archidiocèse entamera sous peu un discernement quant à l’avenir de ce site dont celui-ci est propriétaire. 
 
Article du site CathoBel.

Dernière messe de la communauté des Frères de St-Jean le 26 juin 2022.
Retrouvez l'article de leur dernière messe à Jette sur catho-bruxelles.be.

Renseignements pratiques
Localisation
avenue de Jette, 225 à 1090 Jette
(place Raine Astrid - Miroir)

Transports en commun :
     tram : 9 et 19
     bus : 53
Contact
saintpierre[at]upolivier.be
Secrétariat de l'Unité :
     02 426 37 80
     rue de l'Église Saint-Pierre, 8
     1090 Jette

Locaux à disposition